POLITIQUE
La nouvelle cible du Canada en matière de changements climatiques dépassera 40% de réduction des émissions: sources de Radio-Canada

La nouvelle cible du Canada en matière de changements climatiques dépassera 40% de réduction des émissions: sources de Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau profitera du sommet sur le climat de Joe Biden jeudi pour dévoiler le nouvel objectif climatique plus ambitieux du Canada.

Radio-Canada a appris que Trudeau n’annoncerait pas un chiffre précis mais plutôt une fourchette d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, le nouvel objectif canadien est de dépasser une réduction de 40% par rapport aux niveaux d’émissions de 2005 d’ici 2030. L’objectif ne devrait pas dépasser une réduction de 45%.

Trudeau fera cette annonce lors de son discours au sommet, prévu entre 8 h et 10 h HE jeudi matin. Le ministre de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, tiendra une conférence de presse à 11 h HE.

Une source gouvernementale a déclaré que le gouvernement Trudeau voulait montrer aux Canadiens que le pays a un programme climatique ambitieux et montrer au monde que même un pays producteur de pétrole peut avoir un plan climatique concret. CBC / Radio Canada ne nomme pas la source parce qu’elle n’est pas autorisée à parler publiquement de la question.

Selon les informations fournies à Radio-Canada, le gouvernement américain a clairement indiqué qu’un objectif de moins de 40% serait mal vu.

Jeudi, le Canada devrait également annoncer une collaboration accrue entre le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada et le Conseil de la Maison Blanche sur la qualité de l’environnement pour écologiser les pratiques de leurs gouvernements respectifs, notamment en ce qui concerne les normes environnementales.

Trudeau exhortera également les pays plus riches à donner un coup de main aux pays en développement pour les aider à atteindre leurs objectifs de réduction des GES.

REGARDER: La participation de la Chine au sommet sur le climat de Biden est «  absolument essentielle  »: le haut-commissaire britannique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *