SANTÉ
Le Canada interdit les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan pendant 30 jours

Le Canada interdit les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan pendant 30 jours

Le gouvernement fédéral interdira les vols de passagers en provenance de l’Inde et du Pakistan pendant 30 jours au milieu de l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 en Inde et des préoccupations concernant les mutations du coronavirus.

Lors d’une conférence de presse virtuelle ce soir, le ministre des Transports, Omar Alghabra, a déclaré que, étant donné qu’un nombre croissant de voyageurs des deux pays arrivent au Canada avec le COVID-19, tous les vols de passagers commerciaux et privés en provenance de ces pays seront interdits à partir de 11h30. pm ce soir.

Les vols de fret seront toujours autorisés afin de maintenir les expéditions de fournitures essentielles, telles que les vaccins et les équipements de protection individuelle, a-t-il déclaré.

Alghabra a déclaré que les passagers aériens qui partent de l’Inde ou du Pakistan mais arrivent au Canada via un pays tiers devront produire un résultat négatif à un test COVID-19 effectué à leur dernier point de départ avant d’être autorisés à entrer au Canada.

«Comme nous l’avons vu avec notre troisième vague, la pandémie du COVID-19 peut changer rapidement», a déclaré Alghabra. « Les nouvelles variantes peuvent se propager encore plus rapidement qu’auparavant et notre système de santé subit encore plus de pression que jamais. »

REGARDER | Le ministre des Transports explique pourquoi l’interdiction des vols en provenance de l’Inde et du Pakistan n’a pas été faite plus tôt:

Le ministre des Transports, Omar Alghabra, a déclaré qu’Ottawa avait commencé à voir des «données alarmantes» sur des tests positifs liés à des vols en provenance de l’Inde dans le «dernier jour environ». 2:16

Tous les passagers arrivant au Canada par voie terrestre ou aérienne de n’importe quel pays doivent présenter un test COVID-19 négatif et être mis en quarantaine pendant deux semaines; certaines exceptions sont faites pour les travailleurs essentiels. Les passagers aériens doivent se mettre en quarantaine pendant les trois premiers jours dans un hôtel agréé en attendant les résultats du test COVID-19, et doivent tester à nouveau 10 jours après leur arrivée.

La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a déclaré que si seulement 1,8% de tous les voyageurs aériens entrant au Canada se sont révélés positifs au COVID-19, un nombre croissant de voyageurs sur les vols en provenance de l’Inde et du Pakistan ont été testés positifs ces derniers jours.

Hajdu a déclaré que les données fédérales montrent que les personnes voyageant en provenance de l’Inde représentaient 50% de tous les tests positifs, malgré le fait que les voyageurs indiens ne représentent que 20% des voyages dans ce pays. Hajdu a déclaré que le nombre était également élevé pour les voyageurs en provenance du Pakistan.

« Il est important que nous continuions à avoir des mesures solides pour nous protéger contre les importations alors que nous voyons les provinces et les territoires du pays lutter pour protéger leurs citoyens, les Canadiens, pendant la troisième vague », a déclaré Hajdu.

« En éliminant les voyages directs depuis ces pays, les experts en santé publique auront le temps d’évaluer l’épidémiologie en cours de cette région et de réévaluer la situation alors que la région s’efforce de réduire la transmission et de protéger sa population. »

Les affaires explosent en Inde

L’Inde est récemment devenue un point chaud mondial pour le coronavirus, avec plus de 314000 nouvelles infections signalées aujourd’hui. Une nouvelle variante du COVID-19, B1617, a été détectée là-bas et les experts disent qu’elle pourrait être à l’origine de la flambée massive qui ravage le pays et qui met à rude épreuve son système hospitalier.

La Colombie-Britannique et le Québec ont tous deux confirmé des cas de la variante B1617 dans leur province – 39 cas en Colombie-Britannique au 4 avril et un cas au Québec.

Les données de Santé Canada montrent que 112 vols atterrissant au Canada depuis le 7 avril ont transporté au moins un passager qui a ensuite été testé positif au COVID-19, dont 32 de Delhi et deux de Lahore, au Pakistan.

Il y avait également 10 vols de ce type depuis la France, 20 depuis plusieurs villes des États-Unis et 10 depuis les Émirats arabes unis.

À la suite de cette annonce, Air Canada a annoncé qu’elle suspendrait temporairement tous les vols passagers entre l’Inde et le Canada après aujourd’hui.

Deux vols devraient arriver de Delhi dans les prochaines 24 heures. Un vol à destination de Toronto est déjà en route et un vol à destination de Vancouver partira ce soir, selon un communiqué de la compagnie aérienne.

Air Canada ne dessert pas le Pakistan.

REGARDER | La nouvelle variante de coronavirus a deux mutations, est plus transmissible, dit le médecin:

Erin O’Toole appelle à une interdiction temporaire des vols en provenance de points chauds connus du COVID afin que les autorités canadiennes puissent faire face à la propagation des variantes du virus. 1:43

Les nouvelles restrictions de voyage surviennent après que les chefs de l’opposition et les premiers ministres ont fait pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il suspende les vols en provenance des pays des points chauds.

Dans une lettre conjointe au premier ministre Justin Trudeau publiée aujourd’hui, le premier ministre de l’Ontario Doug Ford et le premier ministre du Québec François Legault ont exhorté le gouvernement fédéral à réduire le nombre de vols internationaux entrants et à sécuriser la frontière terrestre canado-américaine.

« Il est urgent de résoudre les problèmes de test et de mise en quarantaine aux frontières, y compris la documentation de test COVID-19 falsifiée, les voyageurs optant pour [for] amendes pour se conformer [with] exigences de quarantaine, ou voyager en véhicule privé / avion pour éviter la quarantaine, parmi plusieurs autres sujets de préoccupation », ont-ils écrit.

S’il est essentiel que le transport des marchandises essentielles ne soit pas entravé par des mesures aux frontières, il est également essentiel que tous les déplacements non essentiels soient réduits. L’introduction de mesures plus strictes pour les voyageurs qui franchissent les frontières terrestres est un pas important pour atteindre cet objectif et veiller à ce que, collectivement, nous fassions tout ce que nous pouvons pour protéger nos citoyens. « 

Suite à l’annonce, Legault a tweeté sa satisfaction de la décision du gouvernement de suspendre les vols.

REGARDER | Le chef conservateur appelle à la suspension des vols internationaux:

Une nouvelle variante d’intérêt, détectée pour la première fois en Inde, contient deux mutations du coronavirus. Ces mutations le rendent plus transmissible et plus susceptibles d’éviter certaines réponses d’anticorps, explique le Dr Cora Constantinescu de l’Alberta Children’s Hospital de Calgary. 2:44

Plus tôt dans la journée, le chef conservateur Erin O’Toole a également appelé à une suspension temporaire de certains vols pour contrôler la variante B1617 et la variante P1, détectées pour la première fois au Brésil.

«Nous devons agir rapidement pour empêcher les nouvelles variantes d’entrer au Canada et de se répandre davantage. Nous devons sécuriser nos frontières», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse aujourd’hui.

« Il est grand temps que Justin Trudeau agisse. Le gouvernement fédéral doit suspendre temporairement les vols en provenance des pays hotspots immédiatement. »

Alghabra a déclaré qu’il n’y avait actuellement aucun vol direct du Brésil vers le Canada et que le gouvernement n’hésiterait pas à interdire d’autres vols commerciaux si les données le soutiennent.

Fin décembre, le gouvernement a interdit les vols en provenance du Royaume-Uni dans le but d’empêcher une variante contagieuse du COVID 19 qui y est apparue pour la première fois.

Mais le B117 atteignait toujours les côtes canadiennes et l’Agence de la santé publique du Canada signalait 70253 cas de cette variante du COVID-19 mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *