MEILLEURES HISTOIRES
Le chef de cabinet de Trudeau comparaîtra devant le Comité de la défense

Le chef de cabinet de Trudeau comparaîtra devant le Comité de la défense

La chef de cabinet du premier ministre Justin Trudeau, Katie Telford, comparaîtra devant un comité parlementaire vendredi après-midi, a appris CBC News.

Telford a offert de comparaître devant le Comité permanent de la défense nationale après une semaine où elle a été la cible d’attaques conservatrices sur son rôle dans le scandale d’inconduite militaire qui secoue les Forces canadiennes.

La semaine dernière, les conservateurs ont demandé au comité de la défense de voter sur une motion qui obligerait Telford à comparaître et à témoigner, mais le comité a été obstrué par des députés libéraux.

Les libéraux ont hésité à l’idée d’appeler un autre témoin alors que le comité avait déjà décidé de passer à l’étape de la rédaction du rapport. Une autre réunion du comité a été annulée plus tôt cette semaine.

L’apparition de Telford n’est que le dernier développement d’un drame qui a commencé il y a trois mois, lorsque des allégations de comportement inapproprié impliquant l’ancien commandant militaire du pays – le général maintenant à la retraite Jonathan Vance – ont été publiées dans les médias.

Le témoignage de Telford est considéré comme significatif par les conservateurs et les néo-démocrates, qui veulent savoir comment une allégation informelle d’inconduite impliquant Vance – qui a été soulevée par l’ancien ombudsman militaire Gary Walbourne avec le ministre de la Défense Harjit Sajjan en 2018 – a été traitée.

Sajjan a transmis l’allégation au Bureau du Conseil privé et au cabinet du premier ministre, mais un examen par des fonctionnaires fédéraux n’a abouti à rien parce que le plaignant a refusé de s’avancer et a demandé à ne pas être impliqué.

L’ancien conseiller principal du PMO, Elder Marques, a précédemment déclaré au comité qu’il avait été informé soit par Telford, soit par l’un de ses membres du personnel d’une allégation de «faute personnelle» contre Vance. Il a également déclaré qu’il ne croyait pas que le Premier ministre avait été informé de la question.

La motion appelant Trudeau à licencier Telford est rejetée

Les conservateurs ont fait pression sur le gouvernement libéral pour qu’il congédie Telford pour ce qu’ils disent être son défaut de rapporter tous les détails des allégations contre Vance à Trudeau.

«Si le premier ministre dit la vérité et qu’il veut que les Canadiens croient qu’il n’avait aucune connaissance des preuves d’inconduite sexuelle contre le général Vance, il congédiera son chef de cabinet», a déclaré O’Toole plus tôt cette semaine.

Une motion conservatrice exigeant que le premier ministre congédie son chef de cabinet a été facilement rejetée à la Chambre des communes jeudi lorsque le Bloc québécois s’est rangé du côté de la plupart des députés du gouvernement en votant contre la motion non contraignante. Le total des votes était de 209 contre 122.

Un député libéral – Bob Bratina de Hamilton East-Stoney Creek – s’est rangé du côté des conservateurs lors du vote. Il a dit plus tard qu’il avait accidentellement appuyé sur le mauvais bouton lors du vote.

« Je suis presque sûr que je ne suis pas en mesure de demander à la Chambre à ce stade de le changer, mais je tiens à déclarer publiquement que j’ai le plus grand respect pour le chef de cabinet du Premier ministre », a déclaré Bratina. « Mon intention n’était pas de voter avec les conservateurs, et je m’en excuse. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *